Raclage de boues
Accueil > Complément de gamme > Europelec - Le pont racleur, le pont suceur et le pont épaississeur.

Le pont racleur

 

Le pont racleur est prévu pour être installé dans tous les bassins de décantation (décanteur primaire ou secondaire) de forme circulaire. Il est utilisé d'une façon générale pour le traitement des eaux résiduaires urbaines ou industrielles qui contiennent des matières lourdes pouvant décanter rapidement, et dans lesquelles il est important de pouvoir extraire les boues au fur et à mesure de leur formation.

L'effluent est dirigé par l'intermédiaire d'une colonne en acier ou en béton dans le diffuseur central qui lui impose une déviation vers le bas. Ainsi réparti, il libère au cours de la traversée de l'ouvrage les particules décantables qui se déposent sur le radier. Elles sont ensuite poussées par des lames racleuses vers un puits au centre du bassin. De là, sous l’effet de la pression hydrostatique, la boue est évacuée en dehors du bassin. L'effluent clarifié sort du bassin par surverse.

En fonction du traitement utilisé, un dispositif d'écumage de surface avec récupération automatique des flottants peut être installé.

 

Caractéristiques techniques :

Les matériaux utilisés sont principalement l'acier galvanisé à chaud, l'aluminium et l'acier inoxydable.

Le pont racleur se compose des éléments suivants :

Une poutre reconstituée en tôle pliée, renforcée par un treillis sur laquelle viennent se fixer les gardes-corps
de protection, les racleurs de fond et éventuellement le racleur de surface
Un pont qui repose sur un pivot ;Un collecteur à bagues servant à alimenter électriquement la tête d'entraînement ;Une poutre qui est soutenue par une ou deux roues à bandage caoutchouc ;Un motoréducteur ;Un ensemble de déversoir à dents.

En option :

Une cloison siphoïde métallique permettant de piéger les flottants ainsi qu'une trémie pour l'évacuation des écumes peuvent être installées.

 

Le pont suceur

Le pont suceur est prévu pour être installé dans tous les bassins clarificateurs circulaires à fond plat ou faiblement incliné. Il est utilisé d'une façon générale pour le traitement des eaux résiduaires urbaines ou industrielles qui contiennent des matières lourdes pouvant décanter rapidement et dans lesquelles il est important de pouvoir extraire les boues au fur et à mesure de leur formation.

L'effluent est dirigé par l'intermédiaire d'une colonne en acier ou en béton dans le diffuseur central qui lui impose une déviation vers le bas. Ainsi réparti, il libère au cours de la traversée de l'ouvrage les particules décantables qui se déposent sur le radier, d'où elles sont reprises par un système de racleur en forme de V.

Au creux de chaque racleur un tube aspire la boue par pression hydrostatique et la déverse dans la goulotte suspendue à la passerelle du pont. La boue récupérée dans la goulotte est refoulée en permanence par l'intermédiaire d'un siphon vers un clifford central. De là une conduite fixe permet son évacuation vers la suite du traitement. L'effluent clarifié sort du bassin par surverse.

 

Caractéristiques techniques :

 

Les matériaux utilisés sont principalement l'acier galvanisé à chaud, l'aluminium et l'acier inoxydable.

Le pont suceur est essentiellement composé des éléments suivants :

Une poutre reconstituée en tôle pliée et renforcée par un treillis sur laquelle viennent se fixer les garde-corps de protection, la goulotte de collecte des boues, les racleurs de fond et/ou de surface ;Un pont qui repose sur une couronne d'entraînement et porte un collecteur à bagues servant à alimenter électriquement le pont ;Un sommier qui porte la roue motrice à bandage caoutchouc, entraînée en direct par un motoréducteur et une roue libre ;Des tubes qui aspirent la boue surmontés à leur sortie d'une vanne télescopique permettant de régler le débit ;Un ensemble de déversoirs à dents.

En option :

Une cloison siphoïde métallique permettant de piéger les flottants ainsi qu'une trémie pour l'évacuation des écumes peuvent être installées.

 

Epaississeur à entraînement central

L'épaississeur à entrainement central a pour fonction d’épaissir au maximum les boues en provenance des stations d’épuration d’eaux urbaines ou industrielles. Il est utilisé dans les petites ou moyennes installations.

Les effluents sont dirigés vers le centre du bassin dans une jupe de tranquillisation, d’où ils se répartissent uniformément et sans turbulence dans la zone d’épaississement. Les eaux de surverse sont récupérées dans un caniveau périphérique qui comporte un déversoir. Le dégazage et l’épaississement des boues sont assurés par des herses verticales fixées à l’arbre d’entraînement. Les boues épaissies sont ramenées au centre du bassin par les racles de fond réglables. Du puits à boues, elles sont dirigées, soit par pression hydrostatique. Deux couches de peinture antirouille sont appliquées sur les parties électromécaniques.

Le matériel d’équipement de l’épaississeur est prévu pour des bassins de 3 m à 13 m de diamètre.

 

Caractéristiques techniques :

 

L'épaississeur se compose essentiellement des éléments suivants :

Un motoréducteur largement dimensionné par rapport à l'effort à fournir ;Une couronne à billes;
Un tube central guidé, dans sa partie basse, par un palier fixe et, relié à la couronne dans sa partie haute ;
Deux bras composés d'entretoises et de croisillons sur lesquels sont fixées à la fois les herses verticales et les racles à boue réglables suivant la pente du radier ;
Un ensemble de tendeurs (suivants les dimensions) pour raidir la structure métallique.

Les matériaux utilisés sont principalement l'acier galvanisé à chaud, l'acier inoxydable, et deux couches de peinture antirouille pour les parties électromécaniques.

 

In Situ

Schéma Pont racleur

schéma pont racleur

schéma Pont suceur

schéma pont suceur

Schéma Epaississeur

schéma pont suceur